Guillaume Vincent

Piano

Guillaume Vincent est né en 1991 à Annecy. Il commence à étudier le piano à l’âge de sept ans et donne ses premiers récitals et ses premiers concerts avec orchestre dès l’âge de dix ans.
Son talent est très vite remarqué par François-René Duchâble, qui l’incite à se présenter au Conservatoire national supérieur de musique de Paris où il entrera à l’âge de treize ans dans la classe de Jacques Rouvier et Prisca Benoit. Trois ans plus tard, il y obtient son prix de piano à l’unanimité du jury et son diplôme de formation supérieure. Il y poursuit ensuite sa formation auprès de Jean-François Heisser et Marie-Josèphe Jude en piano et Yves Henry en harmonie et reçoit son diplôme de master de piano ainsi que son prix d’harmonie à dix-huit ans. En juin 2011, il obtient son diplôme de 3e cycle d’artiste interprète.

A vingt-trois ans, Guillaume Vincent est déjà lauréat de nombreux prix : prix Drouet-Bourgois en 2006, 1er prix au concours de Leipzig « Young Concert Artists » en 2008, prix de l’académie Ravel et prix des Mélomanes de la Côte Sud à Saint-Jean-de-Luz en 2009, 3e grand prix au concours Marguerite Long – Jacques Thibaud, prix de la SACEM, prix de la fondation Lacroix et prix de l’orchestre national de France en 2009, 1er prix du concours Adelia Alieva en 2010, Révélation classique de l’ADAMI en 2010, prix Jeunes Talents en 2011, prix de la fondation Safran pour la Musique en 2012, lauréat 2013 de la fondation d’entreprise de la Banque Populaire-Natixis. En 2014 il est nommé dans la catégorie « Révélation soliste instrumental » aux Victoires de la musique classique.

Il est régulièrement invité par des festivals en France et dans le monde entier pour se produire en solo, avec orchestre et en musique de chambre. On peut citer les festivals de Nohant, la Folle Journée de Nantes, la Roque d’Athéron, le festival d’Usedom, CHT Goes Classic de Tubingen, le festival de Pâques et l’Août musical de Deauville, le festival de Cordes-sur-Ciel, Piano aux jacobins à Toulouse, Lille piano festival.

Ses partenaires de musique de chambre sont Renaud Capuçon, Augustin Dumay, Amaury Coeytaux, Alexandra Soumm, Vanessa Szigeti, Yan Levionnois, Adam Laloum, Jonas Vitaud, le quatuor Ardeo, l’ensemble Initium, le chœur Aedes.

Son premier disque consacré aux préludes de Sergueï Rachmaninov a paru en 2012 chez Naïve.

 

Guillaume Vincent est en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis 2011.

Dans la presse

  • « Les concerts prévus en 2017 proposeront un nouvel éventail de chefs-d'oeuvre de la musique de chambre. [...] la collégiale Notre-Dame de Lire la suite
    image Le Télégramme (29/11/2016)
  • « [...] il [M. le Maire] a déclaré : "nous avons simplement fourni le lieu, la fondation a fourni les génies." » Lire la suite
    image Le Télégramme (25/07/2016)
  • 1
  • 2
  • 3